jeudi 31 mai 2012

Devant la tombe de Geronimo.


Les ruines de Fort Sill, 1869.


La tombe de Géronimo


Nous allons à Fort Sill. Il s'agit d'un complexe militaire en activité, toute une ville avec des milliers de soldats, des banques, une prison, un golf, des églises, un musée. Nous passons un check point. Comme Hall est ancien combattant de la seconde guerre mondiale, pas de soucis. Nous entrons dans la ville et allons voir les ruines du Fort de 1869. Bâtiment en pierres et bois, sur un espace carré. Magnifique et émouvant. C'est autour de ce vieux fort militaire du XIXe siècle que s'est formé cette ville militaire actuelle. Il y a des lieux marqués au fer rouge on dirait. Etonnant.
Nous prenons la route et cherchons la tombe de Géronimo qui est dans ce complexe. Nous roulons un moment, nous nous trompons de route, faisons demi-tour, revenons, re-cherchons. Nous renseignant, nous trouvons enfin. A l'écart de la ville, bien isolé, se trouve un cimetière Apache. Sont enterré là les prisonniers de guerres indiennes. Dans ce cimetière, la tombe de Géronimo. Différente des autres qui n'ont qu'une petite pierre tombale avec une inscription, elle présente un monticule de pierres rondes enchâssées dans une sorte de béton ou de terre, typique de l'Oklahoma. On retrouve ce genre de constructions sur des murs de certaines maisons. La tombe de sa femme et de sa fille sont juste à côté. 
Je suis impressionné de découvrir la tombe de ce chef indien dans un complexe militaire américains, comme définitivement prisonnier. Quel triste symbole. L'accès du cimetière n'est toutefois pas interdit au public ni aux indiens.
Géronimo est mort en 1909.
Cliquez sur les images pour les agrandir.





Soon in english.

Aucun commentaire: