mardi 17 juin 2008

204. Quand on ne parle pas la langue... When one doesn't speak the language...

Après avoir été déposé à l'hotel, on va prendre un bus pour faire un tour au coeur de Prague, à quelques kilomètres de là. Greg note ce qui est inscrit en tchèque sur l'arrêt du bus. Histoire de retrouver notre arrêt au retour, ça peut être utile. En rentrant, on s'aperçevra, en demandant à une passante, que ce qu'il a écrit signifie : "Ne pas fumer"... c'est écrit sur touts les arrêts de bus. Bin, comme ça, on est sûr de ne pas se perdre. After being dropped off at the hotel, we'll take a bus to visit the heart of Prague, a few kilometres from there. Greg takes note of what is written in Czech at the bus stop. It’s useful to have something to help us find our stop when we return. On the return, however, after asking someone, we learn that the writing actually means: “Don't smoke”… it is written at every bus stop. Okay then, with that we’ll be sure not to get lost.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

La couv de ta greffe d'idée est prometteuse! Rien à redire, elle est très séduisante. Bravo!
Max.

didier millotte - illustrateur (illustrator) a dit…

merci max... c'est prévu pour paraître en 2038. :)

Anonyme a dit…

Moi en Italie, j'ai pris le train pour :
"E pericoloso sporgerse"
("il est dangereux de se pencher" (par la fenêtre)
benoa

didier millotte - illustrateur (illustrator) a dit…

bien joué benoit !